mardi 20 août 2013

20 Août - La Résurrection


Cependant, Marie se tenait dehors, près du tombeau, et pleurait. Comme elle pleurait, elle se baissa pour regarder dans le tombeau. (Jean 20:11)


L'Écriture capture le moment même où le chagrin s'est transformé en espoir. Marie, voyant la pierre roulée de devant le tombeau, se baisse et regarde à l'intérieur. Ses pleurs vont sans doute momentanément se transformer en confusion, mais ce dont elle ne s'est pas encore rendu compte, c'est que c'est le jour où Dieu allait donner "de la splendeur au lieu de cendre, une huile de joie au lieu du deuil, un vêtement de louange au lieu d'un esprit abattu" (Ésaïe 61:3).


AVANT LA FIN DU JOUR, LA VÉRITÉ DE LA RÉSURRECTION VA ÊTRE CONFIRMÉE.

Jésus va apparaître à Marie et aux disciples, et ils vont découvrir que Ses paroles étaient vraies - qu'Il est vraiment le Fils de Dieu, qu'Il est l'Agneau de Dieu qui s'est offert en rançon pour le péché, qu'Il est tout ce qu'Il a proclamé être, qu'Il est la résurrection et la vie, le chemin et la vérité.

En ce nouveau jour, le premier jour de la semaine, quelque chose de nouveau est né. Un pont a enjambé le fossé qui séparait l'homme de Dieu, et une nouvelle relation a été rendue possible. Parce qu'Il vit, nous pouvons vivre. Parce qu'Il a conquis le tombeau, nous n'avons plus à avoir peur de la mort. Parce qu'Il a vaincu le péché, nous pouvons être libérés des griffes du péché.

Là, devant ce tombeau vide, Marie a fait l'expérience de la vérité des mots du psalmiste: "
Le soir arrivent les pleurs, et le matin la jubilation" (Psaume 30:6).

__________

Père, nous Te remercions pour le tombeau vide et pour l'espoir glorieux qu'il représente. Nous Te remercions de ce que nous n'avons pas à avoir peur de la mort, parce que Jésus a conquis la tombe.
Amen