mardi 10 septembre 2013

10 Septembre - Qui me délivrera?


Je ne fais pas le bien que je veux, mais je pratique le mal que je ne veux pas. Malheureux que je suis ! Qui me délivrera de ce corps de mort ? (Romains 7:19, 24)

Nous avons tous vécu le combat décrit par Paul dans ce passage. Dans nos coeurs nous savons ce qui est bien. Nous savons exactement ce que nous sommes censés faire et exactement ce que nous sommes censés ne pas faire. Et la plupart du temps nous faisons tous nos efforts pour faire ce qui est juste, mais c'est alors que nous découvrons qu'une loi perverse est à l'oeuvre contre nous dans notre chair*, et en fin de compte nous ne faisons pas les choses que nous savons devoir faire. Dans nos pensées, nous servons Dieu, mais notre chair continue de se montrer déficiente.

Expliquant ce dilemme, Paul déclare "Malheureux que je suis! Qui me délivrera?" Et dans ce cri nous entrevoyons la réponse. La réponse n'est pas en nous. Nous ne pouvons pas y arriver. Dans le même chapître, Paul dit "En moi (c'est-à-dire dans ma chair) ne demeure aucune bonne chose" (7:18). Nous devons chercher de l'aide en dehors de nous-mêmes.

Paul répond alors à sa propre question, "Grâces soient rendues à Dieu par Jésus-Christ" (7:25).

Reconnaissant la faiblesse de notre chair, Dieu a fourni la réponse pour nous - pour vous. Vous ne pouvez pas obéir par votre propre force. Mais vous pouvez faire toutes choses par Jésus-Christ et par la puissance du Saint-Esprit. Avec leur aide, vous pouvez être la personne que Dieu veut que vous soyez.
__________

Père, nous reconnaissons notre besoin et nous reconnaissons notre incapacité. Merci de nous rendre fort par Ton Saint-Esprit. Puissions-nous demeurer en Toi afin de ne pas satisfaire les désirs de notre chair.
Dans le Nom de Jésus, Amen.

NdT:
*Chair: notre vieille nature portée à pécher