mardi 24 septembre 2013

24 Septembre - L'Amour qui Édifie


Nous savons que tous, nous avons de la connaissance. La connaissance enorgueillit, mais l'amour édifie. (1 Corinthiens 8:1)

Une division s'était développée dans l'église de Corinthe. Certains avaient de fortes convictions contre la consommation de viandes d'animaux qui avaient été sacrifiés à des idoles. D'autres se déclaraient libres de manger de telles viandes parce que - raisonnaient-ils - "Nous savons que les idoles ne sont rien." Ceux qui avaient cette liberté regardaient de haut ceux qui ne l'avaient pas, les considérant comme inférieurs.

Il y aura toujours des snobs intellectuels. Il y a toujours ceux qui se sentent intellectuellement supérieurs à d'autres et qui se moquent d'eux parce que ces derniers suivent "des superstitions d'ignorants". Mais le prophète Ésaïe a écrit, "Ta sagesse et ta science t'ont trompé; tu as dit dans ton coeur, "j'ai raison et aucune autre opinion n'est valable" (paraphrase de Ésaïe 47-10). Paul a abordé ce problème dans l'église de Corinthe, en avertissant que "la connaissance enorgueillit."

IL NOUS EST DEMANDÉ DE VIVRE DANS L'AMOUR.

Si nous vivons vraiment dans l'amour, nous allons chercher à fortifier le frère plus faible. Je ne vais pas essayer de le convaincre qu'il a tort, ni faire étalage de ma liberté devant lui au risque de le faire tomber. Il est dangereux d'encourager quelqu'un à faire quelque chose qui viole sa conscience, ou de le convaincre de faire quelque chose qu'il considère comme mal.

"En péchant de la sorte contre les frères et en heurtant leur conscience faible, vous péchez contre Christ. C'est pourquoi, si un aliment fait tomber mon frère, jamais plus je ne mangerai de viande, afin de ne pas faire tomber mon frère" (1 Corinthiens 8:12-13). C'est ça, vivre dans l'amour. N'allez pas vous promener en faisant étalage de votre liberté pour ainsi détruire un frère plus faible. La connaissance enorgueillit, mais l'amour édifie.
__________

Dieu, aide-nous à vivre dans l'amour et à nous édifier les uns dans les autres dans les choses spirituelles, sans toujours essayer de prouver que nous avons raison mais en reconnaissant que nous ne ressentons pas tous les mêmes libertés.
Dans le précieux Nom de Jésus, Amen.