samedi 23 novembre 2013

23 Novembre - Notre Ancre


Cette espérance, nous l'avons comme une ancre solide et ferme, pour notre âme; elle pénètre au-delà du voile... (Hébreux 6:19)

A moins d'être amarré à quelque chose de solide, il est très facile de partir à la dérive. Vous ne remarquerez peut-être aucun déplacement au début, mais avec le temps, cette lente dérive peut vous emmenez très loin. En vous réveillant un beau matin, vous êtes choqués de voir combien vous vous êtes éloignés de votre point de départ.

Comme le disait le psalmiste, "Il m'a retiré de la fosse de destruction du fond de la boue; il a dressé mes pieds sur le roc."

EN CES TEMPS QUI CHANGENT, NOUS AVONS BESOIN D'ÊTRE ANCRÉS AU CHRIST QUI NE CHANGE PAS.

Après avoir décrit l'ancre de nos âmes - qui est l'espérance du retour de Christ - l'auteur de la Lettre aux Hébreux, mentionne la présence derrière le voile. Le "voile" faisait référence à l'épais rideau qui, dans le temple, séparait le Lieu Saint du Saint des Saints - l'endroit le plus sacré. Avant Jésus, personne en dehors du grand prêtre ne pouvait pénétrer dans cet endroit saint où résidait la présence de Dieu. Mais quand Jésus a été crucifié, il est écrit que le voile du temple a été déchiré en deux, du haut jusqu'en bas.

C'est la seule façon dont une brèche pouvait être ouverte dans le mur de séparation - du haut (le ciel) vers le bas (la terre). Dieu a lancé une invitation dans cette brèche. La porte est ouverte et en raison du sacrifice de Son Fils, vous pouvez maintenant avoir accès à Dieu à n'importe quel moment. "Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, en vue d'un secours opportun" (Hébreux 4:16).
__________

Seigneur, nous sommes tellement reconnaissants pour la croix, par laquelle Tu as offert l'espérance de l'éternité et le droit d'entrer en Ta présence. Puissions-nous nous accrocher à cette Ancre qui est Jésus.
Amen.