jeudi 18 juillet 2013

18 Juillet - Son Toucher


Un lépreux vint à lui et, se jetant à genoux, il lui dit d'un ton suppliant : Si tu le veux, tu peux me rendre pur. Jésus, ému de compassion, étendit la main, le toucha et dit : Je le veux, sois pur. (Marc 1:40-41)

Personne ne savait comment la lèpre se transmettait d'une personne à une autre; tout ce que l'on savait, c'était que la maladie - qui putréfiait progressivement la chair - était incurable et mortelle. La lèpre se rapproche du péché qui, lui aussi, putréfie progressivement ses victimes et mène à leur mort. Dans les Écritures, la lèpre est ainsi un symbole du péché.

La société bannissait le lépreux et exigeait qu'il avertisse ceux qui l'approchaient en criant "impur, impur." Cependant, nous trouvons cet homme à genoux devant Jésus, exprimant sa foi dans la capacité et le pouvoir de Jésus de le nettoyer de sa lèpre. Pour lui, sa guérison était simplement une question de bon vouloir de la part de Jésus.

IL N'Y A PAS D'INTOUCHABLES POUR JÉSUS.

La compassion a conduit Jésus à étendre la main et à toucher l'homme. Ce faisant, Il s'est rendu cérémonialement impur. Mais Il a aussi offert un contact plein d'amour à quelqu'un qui n'avait probablement pas senti le toucher d'un autre être humain depuis des années.

Puis Jésus a prononcé ces paroles glorieuses, "Je le veux, sois pur." Que se passe-t-il quand un pécheur vient à Jésus? Animé par la compassion, Jésus tend la main et vient toucher cette vie. Peu importe l'état d'avancement de la maladie, peu importe combien le péché a déjà rongé, peu importe que personne d'autre ne veuille toucher cette vie, Jésus le fait. Personne n'est intouchable pour Jésus.
__________

Seigneur, Merci de ce que quand nous tombions en pourriture sous les ravages du péché, Tu nous a tendu la main, Tu nous a touchés, Tu nous a pardonnés et Tu nous a lavés. Nous T'aimons Seigneur.
Amen.