samedi 7 septembre 2013

7 Septembre - Une Affaire de Coeur


Le Juif, ce n'est pas celui qui en a les apparences ; et la circoncision, ce n'est pas celle qui est apparente dans la chair. Mais le Juif, c'est celui qui l'est intérieurement ; et la circoncision, c'est celle du cœur, selon l'esprit et non selon la lettre. La louange de ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu. (Romains 2:28-29)

Vous pouvez dire toutes les choses qu'il faut dire et pourtant être loin de Dieu. C'est parce que Dieu s'intéresse au coeur.

Extérieurement, les Juifs respectaient la Loi (NdT: essentiellement Les Dix Commandements). Mais intérieurement, ils la violaient. Dieu a abordé cette contradiction par l'intermédiaire du prophète Ésaïe, qui leur a dit, "Ainsi quand ce peuple s'approche, il me glorifie de la bouche et des lèvres ; mais son cœur est éloigné de moi, et la crainte qu'il a de moi n'est qu'un commandement de tradition humaine" (Ésaïe 29:13)

SI VOUS CONTINUEZ A VIVRE POUR LA CHAIR, AUCUN RITE NE PEUT VOUS SAUVER.

"Ce que Paul dit aux Juifs, c'est que la circoncision n'a aucune valeur si vous continuez à vivre pour la chair (NdT: la vieille nature pécheresse).

Ceci est vrai aussi dans l'église. Certains font confiance au rite du baptême pour leur salut, plutôt qu'à une relation vivante avec Jésus. Mais le baptême n'est qu'un symbole qui représente l'enterrement de la vieille vie et la naissance à la nouvelle vie.

Vous pouvez même aller à l'église, vous pouvez chanter tous les chants, vous pouvez connaître la Parole et dire un "Amen" de temps en temps. Mais rien de tout ça ne fait de vous un enfant de Dieu. Il voit votre coeur. Il sait si Lui et vous, vivez et appréciez la relation qui unit un parent à un enfant.
__________

Père, aide-nous à avoir un coeur pur et à T'aimer de tout notre coeur.
Dans le Nom de Jésus, Amen.