samedi 21 septembre 2013

21 Septembre - Christ, Notre Pâque


Purifiez-vous du vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé. (1 Corinthiens 5:7)

Quand on ajoute du levain à du pain, des gaz sont libérés par la fermentation. C'est un processus de décomposition. De cette façon, le pain lève. Juste un peu de levain peut imprégner toute la boule de pâte à pain.

Le péché est comparable. Un peu de péché toléré dans l'église peut faire son chemin dans le corps entier. Et c'est précisément dans ce contexte que Paul s'adresse à l'église de Corinthe. Ses membres avaient toléré le mal dans leur communauté - du péché qui avait besoin d'être purgé.

JUSTE UN PEU DE PÉCHÉ TOLÉRÉ PEUT IMPRÉGNER LE CORPS ENTIER, LE POURRISSANT DE L'INTÉRIEUR.

Dans le cadre de la dernière plaie infligée à l'Égypte, Dieu a pris des dispositions pour Son propre peuple. Chacune des maisons protégées par le sang de l'agneau offert en sacrifice a échappé à la plaie. Mais dans chacune des maisons non protégées par le sang, le premier-né fut retrouvé mort le lendemain matin.

De la même façon, Dieu a pris des dispositions pour le pardon de nos péchés pour que nous n'ayons pas à mourir à cause d'eux. Cette disposition est en Jésus-Christ, notre Agneau offert en sacrifice. Grâce à Son sang versé, nous pouvons avoir nos péchés pardonnés.

Paul a déclaré que "Christ est notre Pâque". Ce n'est pas par accident que Jésus a été crucifié le jour de la Pâque. L'Agneau de Dieu a accompli ce qui était préfiguré dans la Pâque d'Israël, en purgeant le péché qui souillait nos vies, et en nous permettant d'échapper à une mort autrement inévitable.
__________

Père, nous Te remercions d'avoir envoyé Ton Fils pour être notre Pâque. Nous recevons maintenant la purification qu'Il offre. Nous recevons le pardon de nos péchés.
Dans le Nom de Jésus, Amen.